PRODUITS ALIMENTAIRES IMPORTES DE CHINE
CANICULE
DIABETE

Actus Diabète Diabète, spondylarthrites ankylosantes, VIH, hépatites, sclérose en plaques, Parkinson, Alzheimer, polyarthrite rhumatoïde, insuffisance rénale, cancers…Toutes ces maladies sont dites chroniques dans la mesure où elles sont de longue durée, exigent des soins prolongés ...

 

Diabète et activité physique 10/02/2009 L"activité physique c'est, se lever de son canapé pour aller marcher, faire du jardinage, du bricolage ou du vélo, ou toute autre activité qui nous fasse bouger physiquement. Pourquoi e...

 

Pancreas artificiel, c'est pour bientôt Les 25 et 26 octobre 2011 marquent d'une pierre blanche l'histoire du traitement du diabète insulinodépendant. Pour la première fois, un malade montpelliérain, dont la vie dépend de l"apport perman...

 


De la nécessité de prendre soin de ses pieds quotidiennement

Des chaussures neuves qui font des cloques, un coupe-ongle trop gourmand?ces trois fois rien qui peuvent pourtant entrainer des difficultés de cicatrisation. Des petites plaies qui paraissent anodines mais qui, lorsqu?on a un diabète, peuvent se transformer en enfer si elles ne sont pas soignées suffisamment rapidement.

C?est d?autant plus complexe pour les personnes diabétiques qui souffrent d?une perte de sensibilité au niveau du pied (ne ressentent pas la douleur) et qui ne peuvent se rendre compte de l?apparition de plaies que lorsqu?elles observent leur pied.

Le Diabète LAB s?est rendu auprès de personnes diabétiques et de leurs proches pour les interroger sur leurs expériences et perceptions. L?étude montre notamment que :

  1. En cas de plaie, l?objectif est de ne pas « l?aggraver », par exemple en sollicitant le moins possible les appuis touchés, en portant un chaussage spécifique (chaussures à décharge)... En conséquence, le quotidien des personnes touchées peut être fortement impacté : elles sont limitées dans leurs déplacements et dans leurs activités sociales, même les plus banales (faire les courses, aller chercher les enfants à l?école, préparer les repas?).
  2. Cicatriser le plus rapidement possible est ce qui préoccupe le plus les personnes touchées par une plaie au pied. Car une cicatrisation rapide, c?est l?assurance de réduire les problèmes liés à l?immobilité, et d?éviter l?amputation.
  3. Les proches peuvent être sollicités pour aider la personne atteinte, et dans ce cas c?est aussi son quotidien à elle qui bascule. S?en suivent parfois des tensions entre le proche et la personne diabétique.

D?où l?importance d?agir vite pour traiter les plaies et de prendre soin de ses pieds avant qu?elles n?arrivent.

Pour lire tous les résultats de cette étude du Diabète LAB, venez lire cet article : « Prendre soin de ses pieds un peu chaque jour »

 


Route du Rhum 2018 : La Fédération s?engage aux côtés de Manorga et de France Lymphome Espoir

Route du Rhum
Ce projet est avant tout une histoire humaine. Il est né d?une rencontre entre 2 hommes, Jean-Lin Flipo, chef d?entreprise sensibilisé dans son équipe par le diabète, passionné de voile amateur et Nicolas Jossier, multi-figariste (7 solitaires du Figaro) et « Lymphoman », comme il se définit lui-même. Lors d?une navigation de trois jours en 2017, l?authenticité et la confiance réciproque sont venues spontanément.

« Dans les 2 cas, on retrouve un bel exemple de résilience » reconnaissent les 2 hommes. Au-delà du fait de devoir vivre avec une lourde maladie, le triple point commun des deux hommes est la passion, l?optimisme et le désir de sens dans ce qu?ils entreprennent. Jean-Lin Flipo et Nicolas Jossier ont donc tout naturellement associé, avec Manorga (l?entreprise de Jean-Lin) et France Lymphome Espoir, la Fédération Française des Diabétiques au projet de la Route du Rhum 2018.

La Fédération se reconnaît pleinement dans les valeurs véhiculées par ce sport : l?exigence, le dépassement de soi, l?audace, la persévérance, le respect et une solidarité sans faille devant les épreuves. Ce projet permet de parler de la maladie sans misérabilisme, envoyant au contraire un immense message d?espoir à toutes les personnes confrontées à cette problématique.

Jean-Lin et Nicolas ont non seulement décidé de réaliser un rêve sportif ensemble mais également d?y associer deux causes associatives, cela mérite d?être salué. La Fédération Française des Diabétiques est fière de s?associer à cette belle aventure, dans un esprit de partage et d?entraide.

Le départ de la Route du Rhum aura lieu le 4 novembre à Saint Malo pour arriver à Pointe-à- Pitre en Guadeloupe. La Fédération Française des Diabétiques et France Lymphome Espoir seront présents sur le village départ à Saint-Malo?leurs bénévoles vous attendront nombreux sur place ! Hissez haut?

 


« Pas privé de dessert » : un livre à savourer sans modération !

Pas privé de dessert
Lorsque Chef Damien, bien connu (le site 750 grammes, c?est lui) des amateurs de cuisine savoureuse et soucieuse de l?équilibre alimentaire a présenté son projet de livre de recettes de desserts à la Fédération Française des Diabétiques, nous avons tout de suite dit « banco » !

Ce livre original propose aux personnes atteintes de diabète des recettes de desserts simples à réaliser pour se faire plaisir occasionnellement sans trop faire varier sa glycémie : cake, cookies, madeleines, tartes, far breton?pour le régal des papilles des petits et des grands.

À la Fédération Française des Diabétiques, nous sommes convaincus qu?être atteint de diabète ne veut pas dire renoncer aux plaisirs de savourer et de partager un bon dessert de temps en temps en toute convivialité ! Ce livre s?inscrit dans les missions sociales chères à la Fédération : mener des actions de sensibilisation sur l?équilibre alimentaire auprès de tout un chacun? Ce livre en est le témoignage ! Toutes les recettes ont été relues et validées par l?équipe de la Fédération et nous sommes heureux de nous y associer.

Naturellement, ces recettes s?adressent également à tous ceux et à toutes celles qui veulent faire attention à leur ligne ou qui sont soucieux de prendre ou donner de bonnes habitudes gustatives à leurs enfants : c?est en leur proposant des produits moins sucrés dès leur plus jeune âge qu?ils limiteront leur consommation de sucre au quotidien.

Alors, que vous ayez du diabète ou non, à vos fourneaux ! Enfilez votre tablier pour votre plus grand bonheur et celui de tous ceux que vous aimez, sans culpabilité.

Bonne dégustation et bon partage?

Le livre sortira le 20 septembre en librairie, mais vous pouvez d?ores et déjà le commander en prévente exclusive, avec une remise de 25% : soit 11,90? à la place de 15,90? (offre valable jusqu?au 19/09).
 

Pas privé de dessert
Prix public : 15,90 ? - en vente en librairie et en ligne
Les éditions culinaires
Auteurs : Chef Damien et Valérie Espinasse


Lancement d?une opération de collecte des Pods usagés par Insulet depuis le 1er septembre

collecte pods usagés
Depuis le 1er juillet 2018, Insulet est le nouveau distributeur du système Omnipod®. Du 1er septembre au 16 novembre 2018, Insulet lance une opération de collecte des Pods usagés organisée en partenariat avec l?éco-organisme DASTRI.

Les patients peuvent rapporter les boîtes de Pods usagés dans les 16 000 pharmacies partenaires DASTRI en France. Pour identifier la pharmacie la plus proche de votre domicile , rendez-vous sur le site DASRI.

Les boites de collecte sont distribuées gratuitement par Insulet via les prestataires de santé à domicile, à chaque commande de Pods. Chaque boîte peut contenir jusqu?à 30 Pods.
 
Les Pods usagés seront ainsi collectés et traités spécifiquement : séparation des piles, composants électroniques et déchets de soins.
 
Pour répondre à vos éventuelles questions, DASTRI met en place un numéro vert gratuit : 0 805 69 35 36.

 


Que faites-vous de vos aiguilles, stylos ou autres dispositifs perforants ?

boîte à déchets
Afin de renforcer son efficacité, l?éco-organisme DASTRI, en charge de la collecte et de l?élimination des déchets médicaux des patients (Dasri*), organise chaque année une enquête en ligne sur les pratiques. La Fédération soutient cette initiative qui montre l?évolution des pratiques et permet d?adapter le dispositif afin que tous puissent adopter les bons gestes.

Vous êtes concerné(e) par ce questionnaire si vous vous administrez par vos propres moyens un traitement médical. Répondre à ce questionnaire nécessite 3 à 4 minutes de votre temps.

Cliquez sur le lien :
Répondre au questionnaire

Retrouvez plus d?information concernant la gestion des déchets de soins sur notre page Comment gérer mes déchets d?activités de soins à risques infectieux (Dasri) ? .

Une carte de géolocalisation des points de collecte est accessible sur le site de l?éco-organisme DASTRI.

Nous vous remercions de votre précieuse contribution.

*Déchets d?Activités de Soins à Risques Infectieux
 
 

 


Source: AFD www.afd.asso.fr



Bien choisir son lecteur de glycémie

20/12/2008
Diabète : à lire avant d’acheter un lecteur
Le diabète touche un nombre croissant de personnes en France et dans le monde et sa prise en charge constitue donc un enjeu important de santé publique. De part ses compétences, l’Afssaps exerce une surveillance, un contrôle et une évaluation des incidents concernant les médicaments et les dispositifs impliqués dans le diabète. Il s’agit d’une maladie pour laquelle, professionnels de santé et patients sont acteurs, aussi bien dans la réalisation du dosage que dans l’adaptation du traitement.
L’Agence française de Sécurité sanitaire des produits de Santé (AFSSaPS) a publié une mise à jour de la liste des lecteurs de glycémie disponibles sur le marché.
Cet appareil est utilisé pour permettre l’auto-surveillance du diabète. Ces petits lecteurs portables mesurent le taux de sucre dans le sang, à partir d’un minuscule prélèvement obtenu à l'extrémité du doigt.
Ces mesures quotidiennes renseignent à tout moment le diabétique, sur l'état de sa glycémie et servent notamment, à prévenir les risques d’hypoglycémie.
Toutefois, il est rappelé que ces appareils sont particulièrement sensibles à la chaleur et au grand froid. Les conditions d'utilisation mentionnées dans la notice de l'appareil doivent être respectées pour éviter un affichage erroné des mesures. Des températures extrêmes peuvent perturber leur fonctionnement et fausser les résultats d’analyse.
Bandelettes et électrodes doivent toujours être conservées dans un endroit sec et frais.
Comme le souligne l’AFSSaPS « lors de chaque mesure de glycémie, et si votre lecteur permet un changement d’unité, il est important de s’assurer que l’unité du résultat rendu, affiché sur l’écran, est bien celle que vous devez utiliser ».

Le prélèvement de la goutte de sang peut faire un peu mal, mais il existe plusieurs formes d’autopiqueurs avec généralement la possibilité de régler la profondeur de la piqûre au bout du doigt.
Quelles recommandations pour l'utilisation de l'auto-piqueur?
Le bout du doigt est très sensible, mieux vaut piquer sur le côté, il y a moins de terminaisons nerveuses et les vaisseaux sont aussi nombreux.
N’utilisez jamais d’alcool ou un produit similaire pour désinfecter le doigt lors d’un contrôle glycémique cela peut fausser les réactions. Un lavage des mains est suffisant.
Le lavage des mains est important. De simples traces d’aliments ou de boissons peuvent fausser le résultat. Si le sang arrive mal après la piqûre, il peut être judicieux de se laver les mains à l’eau chaude pour activer la circulation au bout des doigts : la goutte de sang sortira plus facilement.
Il faut que la peau des mains soit bien sèche lorsque la goutte se forme, sinon elle risque de couler et d’être difficile à déposer sur la bandelette. Essuyez-vous le bout du doigt si celui-ci est moite par la transpiration.
Quelle que soit la marque de la bandelette, le temps de réaction est indiqué par les fabricants. Les différents flacons de bandelettes ont des dates de péremption, qu’il vaut mieux respecter.
Sur tout nouveau flacon de bandelettes ouvert, écrire la date sur le flacon; cela permet de vérifier l’ancienneté du flacon.
La plupart des fabricants recommandent de ne plus utiliser les bandelettes d’un flacon, ouvert depuis plus de 3 mois.
Pour en savoir plus, http://agmed.sante.gouv.fr/ ou http://www.afd.asso.fr/



Bonnes pratiques à l'usage du diabétique

Il existe des documents officiels très importants, à destination du patient diabétique, vous pouvez les télécharger ci-dessous:

Le pied du diabétique: http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/diabete/plaq_pied_patient.pdf

L'oeil du diabétique: http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/diabete/plaq_oeil_patient.pdf

Memo: une feuille de route pour l'année: http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/diabete/memo.pdf
Pour en savoir plus, http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/diabete/



Quelques chiffres...

Diabète: se mobiliser pour éviter le désastre ...
"
Les raisons de l’épidémie d’obésité et de surpoids sont largement identifiées. Cet article met l’accent sur les causes de l’augmentation de la prévalence du diabète due au vieillissement de la population, à l’augmentation de l’obésité et à la sédentarité : tout un programme de lutte qu’il faudrait commencer dès le plus jeune âge…
En effet, apparue pendant l’enfance, l’obésité persiste généralement à l’âge adulte et entraînerait une surmortalité de 50 à 80 %.
Le diabète se propage également dans le monde où l'on compte actuellement:
- 48,4 millions de diabétiques en Europe,
- 19,2 millions dans l’Est méditerranéen et le Moyen-Orient
- 7,1 millions en Afrique."
Source: article paru dans Pharmaceutiques, n° 156, avril 2008.



Recommander cette page


Actus Diabète

Seniors du Monde.fr, un autre regard sur les seniors...