PRODUITS ALIMENTAIRES IMPORTES DE CHINE
CANICULE
DIABETE

Actus Diabète Diabète, spondylarthrites ankylosantes, VIH, hépatites, sclérose en plaques, Parkinson, Alzheimer, polyarthrite rhumatoïde, insuffisance rénale, cancers…Toutes ces maladies sont dites chroniques dans la mesure où elles sont de longue durée, exigent des soins prolongés ...

 

Diabète et activité physique 10/02/2009 L"activité physique c'est, se lever de son canapé pour aller marcher, faire du jardinage, du bricolage ou du vélo, ou toute autre activité qui nous fasse bouger physiquement. Pourquoi e...

 

Pancreas artificiel, c'est pour bientôt Les 25 et 26 octobre 2011 marquent d'une pierre blanche l'histoire du traitement du diabète insulinodépendant. Pour la première fois, un malade montpelliérain, dont la vie dépend de l"apport perman...

 


Rappel des règles de fonctionnement des pompes à insuline

Deux types de pompe à insuline sont désormais disponibles sur le marché : les pompes à insulines dites « traditionnelles » avec tubulure et la pompe dite « patch » sans tubulure. Les autorités ont précisé en juillet dernier* les modalités d?utilisation de la pompe patch.

Dans ce contexte, il nous est paru indispensable de rappeler les règles de fonctionnement des pompes à insuline. Retrouvez toutes les informations dans notre actualité " Les pompes à insuline externes : quelques règles de fonctionnement " sur notre site dédié au traitement par pompe à insuline.

*Arrêté du 3 juillet 2017 portant modification de la nomenclature relative à la pompe à insuline externe sans tubulure extérieure MYLIFE OMNIPOD de la société YPSOMED inscrit au titre Ier de la liste des produits et prestations prévue à l'article L. 165-1 du code de la sécurité sociale


Tribune : faire de la prise en charge du diabète un enjeu de société

Le diabète constitue actuellement une épidémie qui ne cesse de progresser. En France, 1,7 millions de personnes étaient traitées pour diabète en 2001. Elles sont 3,7 millions en 2015. Combien de personnes atteintes demain ?

De maladie silencieuse, le diabète s?est transformé en tueur impitoyable responsable de près de 34 000 morts par an. Gérard Raymond, Président de la Fédération constate avec regret : « Aujourd?hui, si le diabète se porte bien? les diabétiques beaucoup moins. Le diabète, grand pourvoyeur de l?hôpital, est la première cause d?amputation (9 000/an) et la première cause de cécité avant 65 ans.» La survenue des complications dégrade fortement la qualité de vie du patient et pèse sur l?efficience du système de soins. En effet, en France la prise en charge du diabète et des diabétiques représente un coût de 19 milliards d?euros pour l?Assurance maladie.

Comme l?explique Florence Dudouit, membre du comité stratégique : « Nous sommes face à un vrai fléau dans la population et personne n?en parle.» Face à cet état de fait, il nous est apparu important, nous professionnels de santé, politiques, patients, proches, institutions de nous associer à la Fédération Française des Diabétiques pour lancer les Etats Généraux du Diabète et des Diabétiques. En effet, « le diabète est un enjeu de société. Tout le monde est concerné » explique Jean-Paul Delevoye. Anne Gallay pour Santé Publique France poursuit : « L?organisation des Etats Généraux va permettre à la Fédération de s?adresser à l?ensemble des citoyens »
Parce que la mobilisation de tous est nécessaire pour endiguer cette épidémie, la responsabilisation de chacun est indispensable. Jean-François Thébaut, ancien membre du collège de la Haute Autorité de Santé explique qu?« il faut lutter contre la banalisation du diabète car ce n?est pas une fatalité ! »

Cette mobilisation sera menée au plus près des territoires grâce à des réunions publiques locales, régionales et nationales qui permettront de confronter les points de vue, les besoins et les attentes des différentes parties prenantes. A cette concertation traditionnelle s?ajoutera une concertation innovante où chacun pourra contribuer participer via une plateforme www.egdiabete.fr. Toutes ces contributions permettront d?enrichir notre réflexion pour construire des propositions. Nous les porterons auprès des institutions et des décideurs politiques  afin que des mesures soient prises pour améliorer la qualité de vie des patients diabétiques, leur prise en charge et faire progresser l?organisation du système de santé.

Les Etats Généraux du Diabète et des Diabétiques apporteront des réponses collectives pour préserver notre système de solidarité et de répartition. Participez, mobilisez-vous à nos côtés pour faire vivre et amplifier la démocratie sanitaire.

Les Etats Généraux du Diabète et des Diabétiques

 

Le comité stratégique
- Alizée Agier, diabétique de type 1 et championne du monde de karaté
- François Bourdillon, Directeur général de Santé Publique France
- François-Xavier Brouck, Directeur des Assurés, CNAMTS
- Jean-Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme des retraites, ancien Président des Maires de France, Ministre de la Fonction Publique, de la réforme de l?Etat et de l?aménagement du territoire,  Médiateur de la République et Président du Conseil Economique, Social et Environnemental
- Florence Dudouit, personnalité du monde économique
- Claude Evin, ancien Ministre des Affaires sociales et de la solidarité, ancien directeur de l?ARS Île-de-France, avocat à la cour
- Pierre Fontaine, chef de service de diabétologie au CHU de Lille, Président de la Société Francophone du Diabète
- Philippe Laumonier, médecin généraliste à Montreuil-sur-Mer (62)
- Barbara Le Boënnec, pharmacienne d?officine à Villeurbanne (69)
- Christian Leyrit, Président de la Commission nationale du débat public (CNDP)
- Gérard Raymond, Président de la Fédération Française des Diabétiques
- Jean-François Thébaut, ancien membre du collège de la HAS

 


Enquête DASRI : plus de 8 patients en auto-traitement sur 10 ont adopté les bons gestes

Début septembre, nous vous avions proposé de répondre à un questionnaire pour savoir ce que vous faisiez de vos aiguilles, stylos ou autres dispositifs perforants. Le résultat de l?enquête sur les pratiques d?élimination des déchets de soins perforants révèle que plus de 8 patients en auto-traitement sur 10 ont adopté les bons gestes.

Parmi l?échantillon de 3 159 patients en auto-traitement sondés lors de l?enquête menée par DASTRI et l?IFOP en septembre dernier, plus de 2000 ont été sollicités par la Fédération Française des Diabétiques.
 
Le constat est clair, près de 5 années après la création de la filière, les pratiques sont plutôt bonnes. Aujourd?hui 81% des patients stockent leurs DASRI perforants dans un contenant dédié, et le rapportent dans un point de collecte DASTRI.

La gestion de ces déchets concerne 1.4 million de patients. Plus de 10 millions de boites DASTRI jaunes à couvercle vert ont été distribuées depuis 2013 grâce à l?implication de l?ensemble du réseau officinal (environ 22000 pharmacies).

La Fédération remercie les personnes ayant participé à cette enquête, et encourage le relai des messages favorisant les bonnes pratiques pour la sécurité de tous !

 

Retrouvez toutes les informations sur la gestion des DASRI

En savoir plus sur les résultats de l'enquête


Le diabète : une épidémie mondiale qui touche désormais 425 millions de personnes

Le nombre d?enfants et d?adolescents de moins de 19 ans touchés par le diabète de type 1 s?élève aujourd?hui à plus d?un million. De plus, 352 millions de personnes présentent une intolérance au glucose et donc un risque élevé de développer le diabète. La Fédération Internationale du diabète souligne également les 4 millions de décès dus au diabète et à ses complications cette année.

Ce fléau ne touche pas la population de la même façon selon la zone géographique. Les villes à faible et moyen revenu sont plus fortement impactées notamment les régions d?Asie du Sud-Est et du Pacifique Occidental, par exemple la Chine et  l?Inde, qui comptent respectivement 121 millions et 74 millions de personnes atteintes. Les habitants de ces zones sont plus vulnérables que la population des pays plus riches.

Par ailleurs, la Fédération Internationale du Diabète consacre dans sa 8ème édition de l?Atlas du diabète 2017, un chapitre entier aux complications du diabète et à l?incidence de celui-ci  sur les autres pathologies.

En savoir plus :
8ème édition de l?Atlas du diabète 2017, Fédération Internationale du Diabète à télécharger ci-dessous.

 

Nom du fichier: 
Atlas du diabète 2017

Il y 35 ans, Christou rejoignait l'équipe de la Fédération Française des Diabétiques

Si la Fédération Française des Diabétiques fête ses quatre vingts ans d'existence, elle a également un autre anniversaire à célébrer aujourd'hui. Le 15 novembre 1982, Marie-Christine surnommée Christou, effectuait son premier jour de travail à l'Association Française des Diabétiques (ancien nom de la Fédération).

Après avoir envoyé une offre d'emploi à la revue Equilibre et reçu une réponse positive, Christou, diabétique de type 1, quitte sa région (Hauts-de-France) à 21 ans pour rejoindre le siège parisien de l'association et s'installer chez une salariée qui accepte de l'héberger.

Aujourd'hui, Christou est responsable de la gestion des adhérents. Elle a reçu le 13 novembre dernier à l'occasion du lancement des Etats Généraux du Diabète et des Diabétiques, une médaille d'honneur du travail pour ses 35 ans de bons et loyaux services.

 

 


Source: AFD www.afd.asso.fr



Bien choisir son lecteur de glycémie

20/12/2008
Diabète : à lire avant d’acheter un lecteur
Le diabète touche un nombre croissant de personnes en France et dans le monde et sa prise en charge constitue donc un enjeu important de santé publique. De part ses compétences, l’Afssaps exerce une surveillance, un contrôle et une évaluation des incidents concernant les médicaments et les dispositifs impliqués dans le diabète. Il s’agit d’une maladie pour laquelle, professionnels de santé et patients sont acteurs, aussi bien dans la réalisation du dosage que dans l’adaptation du traitement.
L’Agence française de Sécurité sanitaire des produits de Santé (AFSSaPS) a publié une mise à jour de la liste des lecteurs de glycémie disponibles sur le marché.
Cet appareil est utilisé pour permettre l’auto-surveillance du diabète. Ces petits lecteurs portables mesurent le taux de sucre dans le sang, à partir d’un minuscule prélèvement obtenu à l'extrémité du doigt.
Ces mesures quotidiennes renseignent à tout moment le diabétique, sur l'état de sa glycémie et servent notamment, à prévenir les risques d’hypoglycémie.
Toutefois, il est rappelé que ces appareils sont particulièrement sensibles à la chaleur et au grand froid. Les conditions d'utilisation mentionnées dans la notice de l'appareil doivent être respectées pour éviter un affichage erroné des mesures. Des températures extrêmes peuvent perturber leur fonctionnement et fausser les résultats d’analyse.
Bandelettes et électrodes doivent toujours être conservées dans un endroit sec et frais.
Comme le souligne l’AFSSaPS « lors de chaque mesure de glycémie, et si votre lecteur permet un changement d’unité, il est important de s’assurer que l’unité du résultat rendu, affiché sur l’écran, est bien celle que vous devez utiliser ».

Le prélèvement de la goutte de sang peut faire un peu mal, mais il existe plusieurs formes d’autopiqueurs avec généralement la possibilité de régler la profondeur de la piqûre au bout du doigt.
Quelles recommandations pour l'utilisation de l'auto-piqueur?
Le bout du doigt est très sensible, mieux vaut piquer sur le côté, il y a moins de terminaisons nerveuses et les vaisseaux sont aussi nombreux.
N’utilisez jamais d’alcool ou un produit similaire pour désinfecter le doigt lors d’un contrôle glycémique cela peut fausser les réactions. Un lavage des mains est suffisant.
Le lavage des mains est important. De simples traces d’aliments ou de boissons peuvent fausser le résultat. Si le sang arrive mal après la piqûre, il peut être judicieux de se laver les mains à l’eau chaude pour activer la circulation au bout des doigts : la goutte de sang sortira plus facilement.
Il faut que la peau des mains soit bien sèche lorsque la goutte se forme, sinon elle risque de couler et d’être difficile à déposer sur la bandelette. Essuyez-vous le bout du doigt si celui-ci est moite par la transpiration.
Quelle que soit la marque de la bandelette, le temps de réaction est indiqué par les fabricants. Les différents flacons de bandelettes ont des dates de péremption, qu’il vaut mieux respecter.
Sur tout nouveau flacon de bandelettes ouvert, écrire la date sur le flacon; cela permet de vérifier l’ancienneté du flacon.
La plupart des fabricants recommandent de ne plus utiliser les bandelettes d’un flacon, ouvert depuis plus de 3 mois.
Pour en savoir plus, http://agmed.sante.gouv.fr/ ou http://www.afd.asso.fr/



Bonnes pratiques à l'usage du diabétique

Il existe des documents officiels très importants, à destination du patient diabétique, vous pouvez les télécharger ci-dessous:

Le pied du diabétique: http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/diabete/plaq_pied_patient.pdf

L'oeil du diabétique: http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/diabete/plaq_oeil_patient.pdf

Memo: une feuille de route pour l'année: http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/diabete/memo.pdf
Pour en savoir plus, http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/diabete/



Quelques chiffres...

Diabète: se mobiliser pour éviter le désastre ...
"
Les raisons de l’épidémie d’obésité et de surpoids sont largement identifiées. Cet article met l’accent sur les causes de l’augmentation de la prévalence du diabète due au vieillissement de la population, à l’augmentation de l’obésité et à la sédentarité : tout un programme de lutte qu’il faudrait commencer dès le plus jeune âge…
En effet, apparue pendant l’enfance, l’obésité persiste généralement à l’âge adulte et entraînerait une surmortalité de 50 à 80 %.
Le diabète se propage également dans le monde où l'on compte actuellement:
- 48,4 millions de diabétiques en Europe,
- 19,2 millions dans l’Est méditerranéen et le Moyen-Orient
- 7,1 millions en Afrique."
Source: article paru dans Pharmaceutiques, n° 156, avril 2008.



Recommander cette page


Actus Diabète

Seniors du Monde.fr, un autre regard sur les seniors...