JOUEZ ET TESTEZ-VOUS
RANDONNEE PEDESTRE
RANDONNEE EQUESTRE
LITTERATURE
CINEMA
THEATRE
EXPOSITIONS - MUSEES
MUSIQUE
Littérature

Source: http://www.tv5.org





Les maladies chroniques de la démocratie

La démocratie n'est pas finie, au sens où elle n'est pas achevée et où elle est encore capable de nous surprendre. Elle ne retrouvera sa force qu'en admettant ses faiblesses : des maux qui ne sont pas passagers, mais constants et irréductibles. Des maladies chroniques, qui tiennent à son essence et à l'humanité même. Mais qui peuvent connaître des pics mortels. Il nous faut donc connaître et affronter ces maladies, pour revenir, non à une santé parfaite, mais à la vie humaine, avec ses créations et ses joies, dont la démocratie est une condition. Quelles sont ces maladies ? Avant tout, une violence intérieure aux relations humaines, contre laquelle la démocratie est la seule à lutter, face à des régressions toujours possibles. Cette violence prend des formes nouvelles accentuées par les ébranlements de l'époque : le soupçon ou le cynisme, renforcés par Internet ; le racisme, nourri par le terrorisme ; l'ultralibéralisme, aggravé par la mondialisation. La démocratie qui affronte ces maux, peut seule les guérir, dans une crise qu'elle saura dépasser à condition de la comprendre. Elle se ressaisira alors et s'élargira dans le monde et à tout le monde.

Guerre et Térébenthine

Quand Stefan Hertmans entreprend la lecture des centaines de pages de notes laissées par son grand-père, il comprend que cette vie-là vaut la peine d'être racontée. Une enfance très pauvre à Gand, le rêve de devenir peintre, puis l'horreur de la Grande Guerre dans les tranchées de Flandre sont les étapes d'une existence emblématique de tout un siècle. Mais l'histoire de cet homme nommé Urbain Martien ne se réduit pas à ce traumatisme et, grâce à son talent de conteur, Hertmans nous fait ressentir à quel point la peinture mais également un amour trop tôt perdu auront marqué l'existence de son grand-père. Ce récit restitue avec une grande sensibilité un parcours marqué par la césure indélébile que représente la Première Guerre mondiale dans notre histoire collective et individuelle. Stefan Hertmans nous donne à lire une poignante saga familiale et un panorama puissant du siècle dernier.

Pas exactement l'amour

Ce n'est pas l'amour. Pas encore. Ou presque trop. Ou plus tout à fait. Pourtant les personnages de ce livre se croient tous amoureux. Alors quoi ? Leurs histoires d'amour ne seraient-elles que des tentatives d'amour ? Passant de l'humour à la gravité, de la confidence à l'outrage, de la pudeur à la sensualité résolue, Arnaud Cathrine revisite, au fil de dix nouvelles, un motif universel, fluctuant et insaisissable.

Hortense et Queenie

1948, l'Angleterre est encore secouée par la guerre. Au 21 Nevern Street vit Queenie Bligh, une belle femme de tempérament, élevée à la dure dans les Midlands. Son mari, Bernard, n'est pas rentré des Indes, où il servait dans la Royal AirForce. Pour survivre, Queenie est contrainte de prendre des locataires, dont un couple de jamaïquains, Gilbert et Hortense. Gilbert Joseph vient lui aussi de faire la guerre sous le drapeau de l'Empire et l'uniforme bleu de la RAF. Déterminé à rester à Londres, il subit bon gré mal gré le racisme ordinaire. Son esprit gouailleur l'aide à surmonter les humiliations. Sa jeune femme, Hortense, a toujours rêvé de vivre en Angleterre. Elle rejoint Gilbert dans la petite chambre que leur loue Queenie. Les désillusions ne vont pas manquer. Hortense, toujours soucieuse de son élégance, est choquée par la misère ambiante. La mère patrie ne correspond pas à ce qu'elle imaginait à l'ombre des manguiers. Andrea Levy tisse avec une grande finesse d'observation un roman à quatre voix, teinté d'humour et d'émotion, pétri d'exotisme et d'humanité sur la rencontre et le métissage des cultures. Un grand roman, couronné de nombreux prix, unanimement célébré par la critique et le public.

http://www.evene.fr/rss/actu_livres.xml



Recommander cette page


Seniors du Monde.fr, un autre regard sur les seniors...