ACTU EUROPE
PORTUGAL
ALLEMAGNE
FINLANDE
GRANDE BRETAGNE
GRECE
SUISSE
LITUANIE
ACTU

Services à la personne et CESU

Services à la personne: le CESU pour les financer en toute simplicité...
Les pouvoirs publics ont mis en place un dispositif original, novateur et qui répond à une large palette de besoins pour des particuliers à la recherche de prestations à domicile : le Chèque Emploi Service Universel (CESU) qui permet de les financer de façon souple en en simplifiant l’accès.

Déjà plusieurs millions de particuliers l'utilisent régulièrement en tant qu'employeurs.

Qu'est-ce que le CESU?

Le CESU est un dispositif réservé aux particuliers pour leur faciliter l'accès aux services à la personne.
Il permet:
- soit de rémunérer et de déclarer directement un salarié à domicile ou hors domicile (assistante maternelle agréée),
- soit de régler la facture d'un prestataire de service
Il se présente sous deux formes : le CESU "déclaratif" et le CESU "préfinancé".

Chèque emploi service universel "déclaratif":
Vous adhérez au CESU directement sur Internet, auprès de votre banque ou de votre Urssaf.
Vous pouvez choisir de gérer votre compte CESU sur Internet ou opter pour un chéquier ou un carnet CESU

Chèque emploi service universel "préfinancé":
Comme pour les chèques Déjeuner, le CESU peut être financé en tout ou partie, par les entreprises, les mutuelles, les caisses de retraite, les collectivités locales...
Votre employeur ou l'organisme cofinanceur vous délivre directement des carnets de titres avec une valeur prédéterminée, à votre nom. Vous ne financez qu'une partie du coût des services réglés avec les titres CESU

Le Chèque Domicile (CESU), est un titre de paiement universel:
Il permet un accès facilité aux Services à la Personne.
Le Chèque Domicile est un titre de paiement qui permet de régler des prestations de Services à la Personne de natures diverses; une liste des services éligibles est proposée ci-dessous*.

Décret n°2005-1698 du 29 décembre 2005 fixant la liste des activités mentionnées à l'article L.129-1 du Code du travail.

Le dispositif de promotion des services à la personne et des outils associés, présentent de nombreuses vertus:
- Il répond aux attentes des familles en apportant bien-être et qualité de vie aux personnes,
seniors et retraités vivant au domicile, personnes dépendantes (assistance, livraison des repas, ménage, jardinage,...), aux salariés (garde d’enfant, bricolage, repassage, courses, ménage,…),
- il permet de résorber le chômage en offrant un vrai travail solidaire qualifiant et valorisant aux intervenants
- Il améliore le pouvoir d’achat des bénéficiaires via des réductions ou crédits d’impôt à hauteur de 50% des salaires versés
- Il lutte contre le travail non déclaré en offrant aux prestataires, une couverture santé et des droits à la retraite.
On ne peut que recommander l'utilisation de ce dispositif, pour une gestion souple et simplifiée des données administratives et des paiements.



Quels sont les services concernés :

* Services concernés : métiers solidaires en plein boom
-Entretien de la maison et travaux ménagers
-Petits travaux de jardinage
-Prestations de petit bricolage dites “hommes toutes mains”
-Garde d’enfant à domicile
-Soutien scolaire et cours à domicile
-Préparation de repas à domicile
-Livraison de repas à domicile
-Collecte et livraison à domicile de linge repassé
-Assistance aux personnes âgées ou autres personnes qui ont besoin d’une aide personnelle à leur domicile
-Assistance aux personnes handicapées, y compris les activités d’interprète en langue des signes, de technicien de l’écrit et de codeur en langage parlé complété
-Garde-malade, à l’exclusion des soins
-Aide à la mobilité et transports de personnes ayant des difficultés de déplacement
-Prestation de conduite du véhicule personnel des personnes dépendantes, du domicile au travail, sur le lieu de vacances, pour les démarches administratives
-Accompagnement des personnes âgées ou handicapées en dehors de leur domicile (promenades, transports, actes de la vie courante)
-Livraison de courses à domicile
-Assistance informatique et internet à domicile
-Soins et promenades d’animaux domestiques pour les personnes dépendantes
-Soins d’esthétique à domicile pour les personnes dépendantes
-Gardiennage et surveillance temporaire, à domicile, de la résidence principale et secondaire
-Assistance administrative à domicile.

N.B:
Cet article est une information de premier niveau; pour en savoir plus, il est recommandé de consulter les textes officiels et les partenaires spécialisés dans les services à la personne...

Et pour en savoir plus…



Alternative aux maisons de retraite...



Pauvreté des personnes agées en France

Les retraités représentent le tiers des ménages en France.
Près de 65 % d'entre eux sont issus des milieux populaires, anciens ouvriers, employés ou agriculteurs.
Serge Guérin, sociologue, professeur à l'ESG-Management school, et Christophe Guilluy, géographe, directeur du bureau d'études MAPS .

Comme leurs cadets des classes populaires, ces retraités vivent dans une relative "fragilité sociale". Cela se traduit d'abord en termes de pouvoir d'achat. En effet, contrairement aux idées reçues, pour l'essentiel, ces ménages disposent de revenus modestes, voire très faibles : la retraite médiane se situe autour de 1 100 euros par mois. Non seulement la moitié des retraités doit vivre avec tout juste le smic, mais un million d'entre eux, et principalement des femmes, se retrouve avec des revenus inférieurs au seuil de pauvreté. En raison d'une expertise peu valorisée et d'un marché potentiel très limité, ils sont aussi ceux qui peuvent le moins cumuler une activité rémunérée avec leur retraite.
Plus grave encore, l'importance de ce phénomène social va continuer de croître. Selon le Bureau d'informations et de prévisions économiques, la proportion de ménages de plus de 60 ans va passer de 34 % à 37 % entre 2010 et 2020. Avec la précarité croissante qui touche toujours plus de salariés et la baisse du taux net de remplacement du revenu salarial médian (65 %, selon l'OCDE) à la suite des différentes réformes initiées depuis 1993, le niveau médian des pensions pour les nouveaux retraités se situe à moins de 850 euros par mois. Bien au-dessous du seuil de pauvreté. Il est d'ailleurs intéressant de noter qu'aucune étude ne semble avoir estimé les revenus réels des nouveaux retraités.
Lire la suite >>



ALERTE - Le bilan provisoire de l'incendie d'Oakland bondit à 24 morts

(©AFP / 04 décembre 2016 17h13)

[ Sponsor ] Obtenez votre crédit privé avec Credit.ch
ALERTE - Présidentielle autrichienne: Hofer

(©AFP / 04 décembre 2016 17h10)

La meilleure offre pour vos travaux ? Simplifiez-vous la vie avec Devis.ch !
Dernières prévisions Météo pour la Suisse Romande

Situation actuelle en Suisse Romande Ce dimanche, stratus étendus en-dessous de 900 à 1000m, se dissipant plus ou moins bien selon les régions durant l'après-midi. Au-dessus et en Valais, conditions ensoleillées. Températures prévues pour ce...

Pollution à Paris: circulation alternée envisagée mardi, Hidalgo la veut dès

lundi PARIS (awp/afp) - Face à un pic de pollution persistant à Paris, les autorités ont pris pour lundi des mesures contraignantes, notamment des limitations de vitesse, mais n'envisagent pas de circulation alternée avant mardi, contrairement...

Environnement: la Chine fait capoter un accord commercial à Genève

Genève (awp/ats) - Les représentants de seize Etats, dont la Suisse, et de l'UE réunis depuis samedi à Genève n'ont pas réussi à arracher un accord commercial sur les biens et les services environnementaux (EGA). Après un rebondissement...

source: http://www.romandie.com



Journée internationale des personnes âgées

Situation des personnes âgées à travers le monde:
Une retraite tardive pour les plus défavorisés
L'analyse de la situation économique et sociale actuelle et de la participation des personnes âgées révèle une certaine hétérogénéité des situations soumises à des changements rapides et complexes. Dans les régions moins développées du monde, où la sécurité sociale et les programmes de retraite ne couvrent qu'une minorité de travailleurs, de nombreuses personnes âgées - en majorité des hommes - continuent à travailler par nécessité économique. Dans les pays plus développés, les personnes âgées qui veulent continuer à travailler souvent victimes de discrimination d'âge et des règles de la retraite obligatoire.

Le manque de formation et de cadre normatif dans les institutions gériatriques
Dans la plupart des pays, les personnes âgées n'ont pas un accès suffisant aux services de santé, et la formation en médecine gériatrique est insuffisante par rapport à la demande pour ce type de soins. En outre, il existe un besoin croissant de services de soins de longue durée dans le monde entier. Ceux-ci ont traditionnellement été fournis de manière informelle par les proches, et sont aujourd'hui de plus en plus assumés par des professionnels de santé.

Un niveau significatif d'abus et de négligence des personnes âgées a été rapporté, touchant toutes les strates économiques et sociales de la population des personnes âgées. Les abus envers les aînés revêtent plusieurs formes: physique, psychologique, affectif, financier ou dû à une négligence. Les facteurs de risque de maltraitance des personnes âgées comprennent l'isolement social, les stéréotypes et l'érosion des liens entre les générations. Dans de nombreuses sociétés, les femmes âgées sont exposées au risque d'être abandonnées et leurs biens saisis, une fois veuves.Or, une large majorité des personnes âgées sont des femmes, surtout parmi les personnes âgées de 80 ans et plus. La violence institutionnelle se produit plus souvent lorsque le personnel est peu formé et/ou surmené et que les normes de soins sont faibles ou peu surveillées.

Le poids politique croissant des personnes âgées: Faits et chiffres
Le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus devrait atteindre 1 milliard d'ici à 2020, et peut-être 2 milliards d'ici à 2050.

Dans les pays développés, une personne âgée sur quatre vit seule et ce ratio diminue, à une personne sur dix, dans le reste du monde.

L'Organisation mondiale de la Santé estime qu'entre 4% et 6% des personnes âgées dans le monde ont souffert d'une forme d'abus.L'augmentation du nombre de personne âgées amène une prise de conscience de l'importance du vieillissement actif, bien que les stéréotypes et la discrimination basée sur l'âge persistent. Les personnes âgées sont progressivement reconnues pour leur contribution considérable aux soins intergénérationnels, ainsi que leur participation continue à la vie communautaire. Elles

sont devenues une force politique importante et croissante, en particulier dans les pays développés où les organisations de personnes âgées contribuent à s'assurer qu'ils ont une plus grande voix dans les processus décisionnels. Pourtant, leurs niveaux d'alphabétisation et d'instruction actuels sont loin en dessous de ceux de la population, ce qui contribue à leur exclusion de la pleine participation dans la société et le développement.

Le Plan d'action international de Vienne sur le vieillissement
Le Plan d'action international de Vienne sur le vieillissement EN adopté lors de la première Assemblée mondiale sur le vieillissement, tenue à Vienne en 1982, a inspiré la réflexion et les plans d'action sur le vieillissement des 20 dernières années, qui ont été marqués par des politiques et des initiatives d'une importance capitale.

En 1991, l'Assemblée générale, par sa résolution 46/91, a adopté une série de Principes des Nations Unies pour les personnes âgées pour « mieux vivre les années gagnées », regroupant les aspects relatifs aux droits de l'homme. Ces Principes constituent une série de principes directeurs dans les domaines de l'indépendance, de la participation, des soins, de l'épanouissement personnel et de la dignité.

Le Plan d'action international de Madrid sur le vieillissement, adopté en 2002 par la Deuxième Assemblée mondiale sur le vieillissement, préconise des changements dans les comportements, les politiques et les pratiques à tous les niveaux et dans tous les secteurs afin de tirer parti de l'énorme potentiel qu'offre le vieillissement au XXIe siècle.

Agir pour une vieillesse digne et participative
L'objectif du Plan d'action international est de faire en sorte que tous puissent vieillir dans la sécurité et la dignité et participer à la vie de leurs sociétés en tant que citoyens disposant de tous les droits. Tout en reconnaissant qu'une vieillesse saine et enrichissante se prépare tôt dans la vie, le Plan se veut un outil pratique pour aider les décideurs à traiter en priorité les aspects clefs du vieillissement des individus et de la population.

Compte tenu du fait que le vieillissement et les problèmes qu'il pose ont des aspects communs à tous les pays, les recommandations formulées sont conçues pour pouvoir être adaptées à la grande diversité des conditions propres à chaque pays. Le Plan tient compte des différents stades de développement et des périodes de transition que traversent plusieurs régions, ainsi que de l'interdépendance de tous les pays dans le cadre de la mondialisation.

La promotion et la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales, y compris du droit au développement, sont essentielles à la création d'une société pour tous les âges à laquelle les personnes âgées participent pleinement, sans discrimination et sur un pied d'égalité. La lutte contre la discrimination fondée sur l'âge et la promotion de la dignité des personnes âgées sont essentielles pour que ces personnes jouissent du respect qu'elles méritent. Pour ce faire, les relations réciproques entre les générations doivent être entretenues, développées et encouragées par un véritable dialogue général.
Source: http://www.un.org



Recommander cette page


Ce qui va changer au 1er Juillet 2012

Seniors du Monde.fr, un autre regard sur les seniors...